Entrées avec l'étiquette spot7 .

L’archivage des images satellitaires du projet GEOSUD est entré en production

L’archivage pérenne des images satellites de l’Equipex Geosud dans la Plateforme d’Archivage du CINES est entré en production. Pour rappel, le projet Equipex-GEOSUD a pour objectif la mise en œuvre d’une plateforme de diffusion pour faciliter l’accès aux données d’observation de la terre à haute et très haute résolution. Le consortium regroupe douze partenaires (Irstea, AgroParistech, Cirad, IRD, IGN, CINES, Université des Antilles et de la Guyane, Université de la Réunion, Université de Montpellier, CNRS, Cerema, Afigeo, Geomatys).

L’archivage pérenne des données produites a été envisagé dès la création du projet compte tenu des coûts d’acquisition et de traitements nécessaires à l’obtention d’images de qualité, exploitables à des fins scientifiques ou opérationnelles. Par ailleurs, ces données sont amenées à être réutilisées sur plusieurs décennies car les études environnementales nécessitent souvent de remobiliser des images anciennes afin d’évaluer les changements.
Après de nombreux travaux d’adaptation de la plateforme d’archivage du CINES en particulier en ce qui concerne la validation des images au format GeoTIFF et celle des fichiers de métadonnées métiers associées aux images, l’archivage en tant que tel est entré en production le 23 novembre dernier.

Les premières images archivées sont l’historique des couvertures nationales SPOT6/7 de 2013 à 2016 en mode « image brute ». Les travaux de mise en géométrie réalisés par l’IGN permettra ensuite d’archiver la version ortho-rectifiée, conforme RGE (Référentiel à Grande Echelle), de ces mêmes images.

Les couvertures nationales seront archivées tous les ans, dans leurs deux versions, au fur et à mesure de leur intégration dans l’IDS GEOSUD, ce qui représentera d’ici 5 ans plus de 110 To de données images archivées au CINES pour ce projet. La conservation pérenne de ces images satellites dans leur version brute et ortho-rectifiée est une première au niveau national. Elle permet de garantir à la communauté leur réutilisation dans les décennies à venir.


Source : https://www.cines.fr/larchivage-des-images-satellitaires-du-projet-geosud-est-entre-en-production/

 

Démarrage de la campagne d'acquisition Spot 6/7, couverture nationale 2017 : c'est parti !

La campagne d’acquisition d’images satellites Spot 6/7 pour la production de la couverture annuelle France Métropolitaine 2017 a commencé. Ci-dessous, la première image validée pour la couverture France Métropolitaine le 4 avril 2017, Narbonne.

 


Contient des informations © Airbus DS 2017, © Production IRD, Irstea, IGN, tous droits réservés

L’acquisition des 240 mailles (métropole et Corse) a démarré le 1er avril 2017. La couverture complète doit être réalisée d’ici le 30 octobre 2017. La réception et la production des images sont faites par la Station de Réception Directe Geosud à la Maison de la Télédétection à Montpellier. La programmation des acquisitions est faite en relation avec ADS sur la base de spécifications établies par l’IGN.

Pour la première fois cette année nous mettons à disposition en temps quasi réel les images Spot 6/7 reçues par la station de réception directe et ortho-rectifiées par le Terminal. Elles sont disponibles à la visualisation, au téléchargement et en flux WMS depuis l’IDS Geosud (http://ids.equipex-geosud.fr/web/guest/catalog).

 

Vouspouvez également suivre l’avancement de la campagne d’acquisition en temps réel. Nous avons mise à disposition une interface cartographique permettant de visualiser les états de validation des 240 mailles (http://ids.equipex-geosud.fr/web/guest/images-disponibles).

 

La communauté scientifique nationale et les acteurs des politiques publiques continuent en 2017 de bénéficier d'accès privilégiés à l'imagerie SPOT 6-7 et Pléiades grâce à la mutualisation de moyens (Pôle Theia et sa composante GEOSUD, consortium SPOT 6-7, programme ISIS du CNES, DSP Pléiades...).

Pour demander de nouvelles images SPOT 6-7 (1,5 m, accès "gratuit") et Pléiades (50 cm, Archives : 1,40€/km2, Programmations : 1,80€/km2 pour les scientifiques)une nouvelle version du formulaire en ligne de demande d'images est disponible à l'adresse suivante : http://www.satelliteimageaccess.teledetection.fr/


Vous trouverez sur la page d’accueil toutes les informations utiles pour la saisie de votre demande, les conditions d'accès, la procédure d'instruction, ainsi que les coordonnées de contacts si vous souhaitez une aide préalable.

Pour accéder aux archives de GEOSUD :
http://ids.equipex-geosud.fr/web/guest/catalog

La couverture 2016 de la France Métropolitaine avec Spot 6/7 est finie

L’EQUIPEX GEOSUD a le plaisir de vous annoncer que la campagne d’acquisition d’images satellites SPOT 6/7 pour la réalisation de la couverture annuelle 2016 de la France métropolitaine (Corse comprise) est finie. Les premières acquisitions d’images ont eu lieu le 1er mars 2016, la dernière image validée a été reçue le mardi 6 septembre 2016. Les 237 mailles ont été couvertes par 239 images acquises selon les spécifications de prise de vue établies avec l’IGN (angles de prise de vue et couverture nuageuse).

 

Les produits bruts  (en mode panchromatique et multispectral) sont d’ores est déjà en ligne sur l’IDS GEOSUD (http://ids.equipex-geosud.fr/web/guest/catalog), collections SPOT6_2016_FRANCE_NC_DRS-PAN et SPOT6_2016_FRANCE_NC_DRS-MS.

Les produits orthorectifiés seront également mis en ligne sur l’IDS GEOSUD une fois que les opérations de géocodage par l’IGN seront terminées. Nous ne manquerons pas de vous informer d’ici quelques semaines de l’ouverture au téléchargement de ces produits.

 

 

SPOT 7 livre ses premières images 3 jours après son lancement

Airbus Defence and Space publie les premières images acquises par le satellite SPOT 7, seulement 3 jours après son lancement le 30 juin. Ces dernières heures, toute la chaîne opérationnelle a été mise en œuvre avec succès (depuis la programmation du satellite, l’acquisition de l’image, la réception et le traitement de la télémesure) afin de livrer ces premières images spectaculaires. Celles-ci présentent des paysages très variés, et révèlent tout le potentiel de SPOT 7 pour la cartographie des ressources naturelles, des zones urbanisées ou encore le suivi agro-environnemental.
Image satellite SPOT 7 – La Réunion -03/07/2014
Résolution: 6m
Copyright: Airbus DS/ Spot Image 2014
Image satellite SPOT 7 – Fidji – 03/07/2014
Résolution: 6m
Copyright: Airbus DS/ Spot Image 2014

 

La constellation SPOT 6/7 améliore ainsi considérablement les capacités et les performances offertes par SPOT 5 qui est en opération depuis 2002 et dont le retrait du service commercial est prévu au cours du premier trimestre 2015. Elle offre une meilleure résolution, une plus grande réactivité de programmation et un volume d’images acquises quotidiennement (en mode monoscopique ou stéréoscopique) bien supérieur.

SPOT 6 et SPOT 7 marquent l’entrée de la famille SPOT dans une nouvelle ère en formant une constellation de satellites d’observation de la Terre haute résolution phasés à 180° sur la même orbite. Ceci permet de revisiter quotidiennement tout point du globe et de couvrir des grands territoires en un temps record et avec un niveau de précision unique. Avec les deux satellites en orbite, la capacité d’acquisition sera portée à six millions de km² par jour, soit l’équivalent de dix fois la France.

 
 
Image satellite SPOT 7 – Paris, France – 03/07/2014
Résolution: 1.5m
Copyright: Airbus DS/ Spot Image 2014
 

 

Avec les satellites jumeaux très haute résolution Pléiades 1A et 1B, SPOT 6, et maintenant SPOT 7, la constellation de satellites optiques d’Airbus Defence and Space va offrir à ses clients un grand niveau de détail sur de vastes territoires, un service de programmation des images très réactif et une capacité de surveillance et de suivi unique.

Les premières images SPOT 7 sont mises à disposition sous la forme d’extraits téléchargeables sur le FTP.

Source : http://www.astrium-geo.com/fr/5929-spot-7-livre-ses-premieres-images-3-jours-apres-son-lancement